• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Rôles de FOXL2 dans la physiologie endométriale chez les bovins

Le 6 décembre 2017 à Jouy-en-Josas

Vache de race Prim'holstein et son veau croisé Inra 95.. © Inra, NORMANT Sophie
Publié le 30/11/2017

Audrey Lesage, UMR BDR, centre de Jouy-en-Josas, soutiendra sa thèse intitulée "rôles de FOXL2 dans la physiologie endométriale chez les bovins", le 6 décembre 2017, à 14 h, dans l’amphithéâtre Jacques Poly (domaine de Vilvert, bat 440).

Résumé :

L'implantation est une étape cruciale de la gestation et du développement post-natal chez les mammifères. L'implantation est définie comme l'établissement d'interactions cellulaires et permanentes entre un endomètre réceptif et un embryon compétent et synchronisé. L'endomètre est un capteur (sensor) biologique de qualité embryonnaire qui conduit la trajectoire de développement du conceptus jusqu'à terme. Les données préalables de notre équipe et d'autres ont suggéré que FOXL2 - un facteur de transcription clé pour l'établissement et le maintien de la fonction ovarienne – pourrait avoir des rôles biologiques majeurs dans le développement et les fonctions de l'endomètre chez les mammifères.
L'objectif de ce travail était de comprendre dans quelle mesure FOXL2 contribue à la régulation de la fonction endométriale chez les bovins laitiers. Nous avons d'abord évalué les conséquences des variations du métabolisme maternel sur l'expression endométriale de FOXL2 et une sélection de gènes candidats. Notre étude a mis en évidence que, chez les femelles Holstein primipares taries immédiatement après le vêlage, l'expression de FOXL2 est augmentée alors que l'expression des enzymes antioxydantes est diminuée dans l'endomètre lors de l'implantation. Grâce à un modèle in vitro de cultures primaires de cellules endométriales bovines (fibroblastes et cellules épithéliales glandulaires) surexprimant transitoirement FOXL2, nous avons pu montrer que l'expression des gènes codant pour les enzymes antioxydantes n’est pas dépendante de FOXL2. Sur la base de notre modèle expérimental in vitro, les profils d'expression des gènes ont ensuite été déterminés à l'aide d'un oligoarray bovin non commercial. L’analyse des données a révélé une variation de l’identité des gènes cible de FOXL2 en fonction du type cellulaire considéré. Comme dans l'ovaire, FOXL2 régule des gènes liés à "la réponse immunitaire", "l’apoptose" et "la détermination du sexe". Nos résultats ont également mis en évidence la régulation par FOXL2 de fonctions spécifiques de l'endomètre, telles que «la réponse à l'interféron de type I» et «la modification de matrice extracellulaire». En somme, nos données mettent en lumière le rôle de FOXL2 dans la régulation de la physiologie endométriale bovine. Ses fonctions biologiques mériteraient d'être analysées et comparées chez d'autres espèces de mammifères.