• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

FoaliNet, premier observatoire des pratiques au service de la filière équine sur une application web

Foalinet est une application qui met à la disposition des éleveurs un registre d’élevage dématérialisé. Elle permettra de mieux connaître leurs pratiques et de constituer une base de données inédite pour de futures enquêtes épidémiologiques. Elle aidera à comprendre le rôle maternel dans le développement du poulain, notamment les origines développementales de la santé et des maladies (ou DOHaD :Developmental Origins of Health and Disease).

. © Inra, All-free-download.com
Par Sylvie André
Mis à jour le 14/10/2016
Publié le 01/09/2016

Enrichir le concept de DOHaD chez le cheval...

Pour produire un cheval performant, l’éleveur dispose d’outils génétiques l’assistant dans le choix d’un étalon et d’une poulinière. Mais le potentiel génétique du poulain est également modulé par l’environnement maternel. Ce concept est connu sous le nom d’origines développementales de la santé et des maladies (DOHaD). Les chercheurs ont montré à plusieurs reprises que la conduite d’élevage de la poulinière détermine en partie le phénotype du poulain après la naissance (conformation, statut ostéo-articulaire, fonction cardiovasculaire, métabolisme énergétique, physiologie). Des fenêtres d’intervention très précoces peuvent donc être envisagées pour améliorer la santé du cheval athlète à long terme et pour programmer un développement harmonieux des tissus du fœtus, puis du poulain. Face au manque de recul permis par les modèles expérimentaux et au manque de données de terrain, il est indispensable de suivre pendant plusieurs années une grande population de chevaux pour mieux appréhender les pratiques d’élevages à risque de maladies non-infectieuses au fil des générations.

...grâce à une appli web basée sur la participation des éleveurs

S’inspirant de l’étude NutriNet-Santé chez l’Homme, deux doctorantes sous la direction de Pascale Chavatte-Palmer (UMR Biologie du Développement et Reproduction) ont eu l’idée d’un dispositif innovant de science participative dédié à l’étude de la DOHaD chez le cheval. Avec le concours de cinq autres étudiants recrutés en France et en Belgique, elles ont proposé de coupler dans une seule et même application web :

(1) un vaste observatoire des pratiques en élevage équin

Pour atteindre l’objectif de suivre 10 000 chevaux de la conception à l’âge adulte, les éleveurs volontaires utiliseront l’application web pour enregistrer en temps réel et en toute confidentialité les paramètres de leurs conduites d’élevage (sélection génétique, reproduction, alimentation, logement et équipement, hygiène et soins, entraînement...) et de leurs résultats (bien-être, santé, performance...). Rassemblées dans une base de données de référence, les informations collectées seront analysées en toute confidentialité par les scientifiques. Elles les aideront concrètement à mieux comprendre le concept de DOHaD chez le cheval et à accompagner l’évolution des bonnes pratiques d’élevage.

(2) un outil d’aide à la gestion de l’élevage

Conçue pour une utilisation quotidienne facile, l’application web sera aussi un moyen privilégié pour l’éleveur d’accéder à ses informations. Synthétisées, elles lui permettront de maîtriser le suivi de ses animaux et de ses pratiques, tout en facilitant la saisie des documents d’élevage conformes à la réglementation (carnets de santé, registres d’élevage et de transport). A terme, l’application web proposera une gamme d’outils complémentaires allant du simple calendrier à la gestion des stocks de matières premières, en passant par le calcul des rations.

Perspectives

L’association de loi 1901 FoaliNet (n°W353013888, juin 2015) prend désormais la direction du développement de l’application web, chiffré à 60 000€. Soutenu par l’Institut National de la Recherche Agronomique et l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation, le projet a été labellisé par le pôle de compétitivité Hippolia (octobre 2015) et récompensé par le premier prix du trophée international des innovations Equinov’ (octobre 2015). Le soutien de la filière équine s’est aussi traduit par la participation financière des entreprises EwalTop et Hippoforme. Les fonds collectés jusqu’à présent viennent d’être investis dans une campagne promotionnelle développée avec Mikroprod en vue d’une levée de fonds plus vaste. Elle commencera par une opération de financement participatif (octobre 2016). Certains aspects logistiques ont déjà été définis, notamment avec le Centre Régional Informatique et d'Applications Numériques de Normandie qui assurera l’hébergement et la maintenance de la base de données. L’application web FoaliNet devrait être opérationnelle en 2018.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Physiologie animale et systèmes d’élevage
Centre(s) associé(s) :
Jouy-en-Josas

Références

Peugnet P et al., 2016, Theriogenology, 86, 99–109. Management of the pregnant mare and long-term consequences on the offspring.

Peugnet P et al. Equ’Idée, septembre 2015. La santé du poulain se prépare dès la gestation.

Valorisation

Le projet a fait l’objet de nombreuses communications aux réunions régionales du Groupement pour l’Amélioration de l’Elevage de Trotteur Français (septembre/octobre 2015), aux journées de l’Association des Vétérinaires Equins de France (décembre 2015), à la journée Actualités en Elevage Equin (janvier 2016) et à la Journée de la Recherche Equine (mars 2016) de l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation. FoaliNet était aussi présent au Salon International des Productions Animales sur le stand de Gwenneg (septembre 2015) et au Salon du Cheval de Paris (décembre 2015).