• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Comment améliorer la digestion des protéines de colza chez le poulet de chair ?

L’alimentation des volailles repose essentiellement sur l’utilisation de tourteau* de soja importé. Le tourteau de colza disponible en Europe n’est pas suffisamment valorisé en raison notamment d’une digestibilité plus faible de ses protéines. Les résultats de cette étude permettent de mieux comprendre pourquoi et doivent ainsi conduire vers  une augmentation de l’utilisation des ressources protéiques locales.

Poulets de chair de cinq semaines en situation expérimentale.. © Inra, CATTIAU Gilles
Par Sylvie André
Mis à jour le 13/06/2019
Publié le 12/06/2019

En Europe, le colza est essentiellement utilisé pour la production d’huile et de biocarburants. Le tourteau de colza, qui est le sous-produit de cette fabrication, est utilisé pour l’alimentation des animaux. Dans un contexte d’amélioration de la durabilité des productions animales, accroitre l’utilisation du tourteau de colza en alimentation des volailles serait bénéfique pour valoriser des ressources locales en augmentant l'autonomie protéique de l'Europe. Cependant, son utilisation est limitée en alimentation des volailles en raison notamment de la présence de facteurs antinutritionnels et d’une moindre digestibilité des protéines qu’il contient.

Le tourteau de colza dans l’alimentation des volailles : encore des verrous à lever

Parmi les inconvénients qui limitent l’utilisation du tourteau de colza dans l’alimentation des volailles, on notera une teneur en fibres plus élevée que dans le tourteau de soja et par conséquent une teneur en protéines moindre, une moindre digestibilité des protéines et la présence de facteurs antinutritionnels (glucosinolates). Cependant, l’équilibre des acides aminés est intéressant pour couvrir les besoins des animaux et la teneur en méthionine est plus élevée que dans le tourteau de soja.
Afin de comprendre pourquoi le tourteau de colza est moins bien valorisé par les volailles que le tourteau de soja, les chercheurs de l’UMR BOA ont utilisé une approche globale de la digestion des protéines (à la fois celles venant du colza et celles venant de l’animal), présentes tout le long du tube digestif (jabot, proventricule / gésier, duodénum, jéjunum et iléon). Pour cela ils ont réalisé des analyses protéomiques** de différents contenus digestifs du poulet. 

Protocole expérimental (Recoules et al., 2019). © Inra, Emilie Recoules
Protocole expérimental (Recoules et al., 2019) © Inra, Emilie Recoules

Un ensemble de protéines et de spécificités tout au long du tube digestif

Vingt-sept protéines de colza ont été identifiées dans la fraction hydrosoluble de l’aliment, avant l’ingestion. La diminution du nombre de protéines de colza identifiées dans le contenu digestif tout au long du processus de digestion, témoigne d’une progressive solubilisation puis absorption. Les protéines les moins digestibles (notamment des cruciférines et des inhibiteurs trypsiques), sont retrouvées en fin de tractus digestif.

Quatorze protéines du poulet ont été identifiées dans le contenu hydrosoluble du proventricule / gésier, la majorité étant des protéases (64%), dont la pepsine. Le duodénum est le segment digestif qui présente le plus de protéines et le plus de protéines spécifiques (identifiées uniquement dans ce segment). Seulement 20% étaient des enzymes protéolytiques (protéases, peptidases), alors que les autres protéines identifiées étaient associées à l'homéostasie*** et aux métabolismes des glucides, des lipides, des vitamines et des hormones. En revanche, les protéines identifiées dans les contenus du jéjunum et de l’iléon étaient principalement des protéases et des peptidases.

La protéomique appliquée à l'ensemble du tube digestif fournit une vue exhaustive des protéines / protéases impliquées dans la digestion du poulet permettant de mieux apprécier les fonctions de chaque segment digestif. Ce travail a également permis d’identifier les protéines de colza qui semblent résister à la protéolyse digestive.

Protéines identifiées dans chaque segment du tube digestif du poulet de chair. © Inra, Emilie Recoules
Protéines identifiées dans chaque segment du tube digestif du poulet de chair © Inra, Emilie Recoules

Les résultats de cette étude fournissent différentes pistes d’amélioration du colza pour l’alimentation des volailles, en particulier le développement d’additifs contenant des protéases. Ces résultats pourraient être transposés à d’autres espèces monogastriques. En effet, jusqu'à 80% des protéines endogènes identifiées dans le tube digestif du poulet ont leurs homologues chez l’homme et le porc. Le poulet pourrait donc constituer un bon modèle pour élucider les mécanismes de la digestion des protéines chez les monogastriques.

*Les tourteaux sont les résidus solides de l'extraction de l’huile des graines ou des fruits oléagineux. Ce sont les coproduits de la trituration, procédé de fabrication de l'huile. Ils représentent généralement de 50 à 75 % de la masse des graines.

**La protéomique désigne la science qui étudie les protéomes, c'est-à-dire l'ensemble des protéines d'une cellule, d'un organite, d'un tissu, d'un organe ou d'un organisme à un moment donné et sous des conditions données.

***homéostasie : maintien de l’équilibre du milieu

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Physiologie animale et systèmes d’élevage
Centre(s) associé(s) :
Val de Loire

Références

Recoules, E.; Lessire, M.; Labas, V.; Duclos, M.J.; Combes-Soia, L.; Lardic, L.; Peyronnet, C.; Quinsac, A.; Narcy, A.; Rehault-Godbert, S., 2019. Digestion dynamics in broilers fed rapeseed meal. Scientific Reports, 9: 11.  http://dx.doi.org/10.1038/s41598-019-38725-1

Recoules, E.; Lessire, M.; Labas, V.; Duclos, M.J.; Combes-Soia, L.; Lardic, L.; Peyronnet, C.; Quinsac, A.; Narcy, A.; Rehault-Godbert, S., 2019. Cinétique de digestion des protéines de colza chez le poulet de chair : intérêt de la protéomique. 13ièmes JRA-JRFG, Tours, 20 & 21 mars 2019.