• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
ECONOMIE. © fotolia, Fotolia

Les chiffres-clés de PHASE

Sommaire
Mis à jour le 06/02/2017
Publié le 29/01/2013
Mots-clés :

Le département Physiologie animale et Systèmes d’élevage est l’un des 13 départements scientifiques de l’Institut National de la Recherche Agronomique (Inra). Il est le deuxième en terme d'effectifs. Son rôle est de définir et de coordonner les programmes des recherches qui seront effectuées dans ses unités.

2ème département de recherche en taille, le département PHASE regroupe près de 10% des effectifs scientifiques de l’INRA avec 1300 personnes dont 920 permanents INRA, 210 personnels de partenaires  200 Doctorants et post-docs.

Il dispose d’une dotation d’État annuelle de 4 millions d’€ (hors salaires et contrats).

L’activité de recherche se développe dans 14 Unités de recherche, propres ou Unités mixtes avec différents partenaires, 11 Unités expérimentales, 2 unités d’appui, 1 unité Mixte de Service et 5 Unités sous contrat.

Les unités travaillent sur les principales espèces cibles d’intérêt agronomique ou social (salmonidés, oiseaux et mammifères d’élevage), sur des espèces modèles (souris, rats, poissons modèles,Caenorhabditis elegans, etc.) et sur des modèles cellulaires. De nombreux outils d’exploration du vivant (imagerie, transcriptomique, protéomique, métabolomique, etc.) et d’analyse de son fonctionnement in vitro ou in vivo sont utilisés dans les différents laboratoires de PHASE. Les unités expérimentales où sont élevés ces animaux permettent de contrôler précisément leurs conditions de conduite et de mettre en oeuvre des programmes intégrés à l’échelle de l’animal ou du troupeau.